AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  
Ce forum va reprendre vie à partir d'avril 2016. J'ai quelques trésors à mettre en ligne !!. les vôtres seraient aussi les bienvenus !!

Partagez | 
 

 Félicitations et citations obtenues par le 30ème Bataillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian CALET
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 68
Age : 66
Localisation : I.D.F
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Félicitations et citations obtenues par le 30ème Bataillon   Mer 7 Jan 2009 - 23:26

FELICITATIONS ET CITATIONS OBTENUES PAR LE 30ème BATAILLON


20 AOUT 1914

"Le général commandant le détachement s'empresse d'adresser toutes ses félicitations au lieutenant-colonel GOYBET, commandant le 30ème Bataillon de Chasseurs et à ses si braves troupes pour leur succès d'hier contre un ennemi très supérieur en nombre".

ORDRE GENERAL N° 14

6 OCTOBRE 1914

"Le général commandant le groupement des Vosges adresse ses félicitations..
"Il témoigne spécialement sa satisfaction aux détachements des 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins qui ont rivalisé d'entrain dans l'attaque des retranchements ennemis".

ORDRE DE GROUPE DES BATAILLONS DE CHASSEURS DE LA 66ème D.I.

Après avoir délogé l'ennemi de toute la vallée de la Fecht, aux combats du Hohneck, de Gaschney, du Sattel (14 et 15 août), de Günsbach (19 août), de Turckheim (21 août), a vigoureusement pris part au combat d'Ingersheim (22 août) en détruisant l'aile gauche ennemie à Logelbach.
Ramené en toute hâte dans la région du col du Bonhomme, col des Bagenelles, violemment bombardée pendant plusieurs jours, y a maintenu l'ennemi par de vigoureuses contre-attaques.
Prenant part aux opérations du col des Journaux, a poussé vers Mandrey des reconnaissances offensives et, de concert avec le 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins, a capturé le convoi d'une division bavaroise.
En septembre 1914, s'est emparé de haute lutte du bois du Chena et du Mont et a coopéré à l'enlèvement des hauteurs de Lesseux.
Par une série d'audacieux coups de main (octobre 1914), s'est emparé de la région frontière comprise entre le Rossberg et le col de Valdhaus, et a puissamment contribué à l'enlèvement du sommet du Violu par le 28ème Bataillon de Chasseurs Alpins ainsi qu'à l'arrêt de fortes contre-attaques ennemies.

ORDRE DE LA VIlème ARMEE N° 56, DU 4 SEPTEMBRE 1915

Le 30ème Bataillon de Chasseurs :
Sous les ordres du chef de bataillon BOUQUET , s'est affirmé une fois de plus comme une troupe d'élite, dans une région montagneuse très difficile : a enlevé sous le feu de l'infanterie et de l'artillerie ennemies d'une violence extrême et après plusieurs assauts, sous bois, une position organisée de longue date par l'ennemi ; s'y est maintenu malgré les attaques réitérées de troupes fraîches précédées par des bombardements d'artillerie lourde d'une intensité peu commune ; a infligé de lourdes pertes à l'ennemi.

ORDRE DU 20ème CORPS D ARMEE N° 252, DU 15 SEPTEMBRE 1916

Le 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins :
Après avoir, du 12 au 20 juillet 1916, organisé, sous le feu de l'artillerie, une base d'attaque modèle, s'est porté sous les ordres de son valeureux chef, le commandant LATRABE, et malgré un feu terrible de mitrailleuses, à l'assaut de quatre lignes de tranchées successives défendues par des forces supérieures, s'en est emparé aux prix de pertes sensibles, les a retournées et organisées, en quatre heures, en une nouvelle base d'attaque, qui a été encore perfectionnée malgré un violent feu d'artillerie, du 20 au 25 juillet. A pris neuf mitrailleuses, deux lance-bombes, des approvisionnements considérables en cartouches et matériel divers et a fait plus de 200 prisonniers.


ORDRE DU G. Q. G. N° 5609 "D", DU 17 SEPTEMBRE 1917

Le 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins :
Bataillon d'élite déjà cité à l'ordre de l’Armée. Sous les ordres du commandant LATRABE, a fait preuve, au cours des opérations de juillet, août, septembre et octobre 1916 sur la Somme, d'un esprit offensif qui ne s'est jamais démenti, marquant par une avance chacun de ses combats et capturant près de 600 prisonniers, 10 mitrailleuses et un important matériel.

Signé : PETAIN

ORDRE DE LA VIlème ARMEE N° 627 DU 4 SEPTEMBRE 1918

Le 6ème groupe de Chasseurs : 115ème, 30ème et 70ème Bataillons de Chasseurs :
Sous l'impulsion énergique du lieutenant-colonel ZERBINI et le commandement des chefs de bataillon TOUCHON, LATRABE, MASSON, après avoir, les 8, 29 et 30 juin 1918, refoulé les lignes ennemies à plus d'un kilomètre, a pris part à la bataille dernière d'une façon particulièrement brillante, a lutté d'abord sans arrêt les 18, 19 et 20 juillet pour s'emparer de quatre bois et d'un village, a forcé l'adversaire à abandonner sur place de nombreuses mitrailleuses ainsi que d'importants dépôts de munitions : a repris le combat trois jours après et s'est emparé d'une grosse localité et de ses abords, défendus par des mitrailleuses et des canons qui sont restés entre nos mains.

ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 157, DU 30 SEPTEMBRE 1918

Le 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins :
Sous les ordres du commandant LATRABE, chef superbe de froide bravoure et de sage énergie, aimé et suivi de sa troupe qu'il a faite à son image, a pendant cinq jours de combats les plus rudes, conquis deux lignes de tranchées fortement occupées, progressant sur une profondeur de 5 kilomètres, faisant subir à l'ennemi des pertes importantes, lui capturant de haute lutte 145 prisonniers, 2 canons, 28 mitrailleuses et un matériel de toute nature dont 5 canons et 2 dépôts de munitions d'infanterie et d'artillerie.
Signé : DEBENEY

ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 171, DU 15 NOVEMBRE 1918

6ème groupe de bataillons de Chasseurs Alpins.
Le 30ème Bataillon (commandant LATBABE).
Le 70ème Bataillon (commandant MASSON).
Le 115ème Bataillon (commandant TOUCHON).

Engagé du 30 septembre au 8 octobre 1918, dans un combat de rupture contre les positions puissamment organisées de la ligne Hindenburg, a mené sans arrêt ses attaques en progressant d'une façon continue, sans laisser un moment de répit à l'adversaire, malgré sa résistance acharnée. Grâce à la souplesse de ses manœuvres, à la bravoure de ses troupes et à leur esprit de sacrifice est venu à bout des résistances les plus opiniâtres et a pu enlever, de haute lutte, le 8 octobre une ferme solidement organisée, rompant enfin la ligne ennemie. A fait, au cours de ses attaques, 833 prisonniers valides, dont 30 officiers, a pris 5 canons, 14 minenwerfer, 180 mitrailleuses et une quantité de matériel.
Signé : DEBENEY

ORDRE DE LA 1ère ARMEE N° 201, DU 8 DECEMBRE 1918

Le 30e Bataillon de Chasseurs Alpins :
Sous les ordres du commandant LATRABE, troupe remarquablement entraînée, connue par son audace et son endurance. Avec l'aide de chars d'assaut, a enlevé le 26 octobre 1918, la partie Sud du village de Pleine-Selve solidement défendu, y a fait des prisonniers et pris des mitrailleuses ; continuant son action le 27, a poursuivi l'ennemi pendant 9 kilomètres. Le soir, quand la division se trouvait arrêtée sur une nouvelle ligne, a profité de la chute du jour pour tenter, avec l'aide de deux sections de chars d'assaut, de prendre pied dans un point d'appui ennemi, a réussi cette opération, faisant 40 prisonniers qui ont permis d'identifier une nouvelle division. Le 4 novembre, a pris part, en tête, à la poursuite pendant 21 kilomètres, précédant toujours de plusieurs heures les éléments de la division voisine.

Signé : DEBENEY.
Par décision n° 138 "F", en date du 27 novembre 1918, de M. le Maréchal de France commandant en chef, le 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins a droit au port de la fourragère à la couleur du ruban de la LEGION D'HONNEUR.

CITATIONS DES UNITES


ORDRE DU 34e CORPS D'ARMEE DU 7 DECEMBRE 1914, N° 41

1ère, 2ème, 6ème compagnies et section de mitrailleuses du 30ème Bataillon.
Le 2 décembre 1914, sous le commandement du capitaine REGNAULT, ont chassé l'ennemi à la baïonnette de la Tête des Faux, après avoir escaladé sous le feu, des éboulis d'énormes rochers, et se sont maintenues ensuite sur ce sommet malgré toutes les contre-attaques.

ORDRE GENERAL DE L'ARMEE DU 11 JANVIER 1915
(Détachement des Vosges)

La 6ème compagnie du 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins.
Placée depuis le 2 décembre 1914 à l'endroit le plus périlleux de la Tête des Faux, sous les ordres du capitaine TOUCHON, à quelques mètres des tranchées ennemies, dans lesquelles elle jetait constamment des grenades à main, a héroïquement résisté pendant la nuit du 24 au 25 décembre à une très violente attaque exécutée par des forces très supérieures, se maintenant sur ses positions après une mêlée à la baïonnette où elle a perdu le tiers de son effectif, chantant la Marseillaise aux instants les plus critiques, et infligeant à l'ennemi par son feu et par ses contre-attaques des pertes très considérables.

ORDRE DE LA 47ème DIVISION N°96, DU 6 JANVIER 1918

La 2ème compagnie du 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins.
Sous le commandement du capitaine TREFCON , le 24 octobre 1917, après avoir préparé un coup de main par une série de reconnaissances méthodiques, a fait irruption dans les lignes ennemies avec un superbe entrain, y a mené avec des groupes ayant à leur tête les sous-lieutenants NEVEU et CURET, l'adjudant AUDET, les aspirants LAPLASSOTTE et AGEN, le sergent LECLERC, une série de vifs combats à la grenade qui l'ont conduite à ses objectifs ; a tué plusieurs Allemands, incendié des abris occupés, est ensuite rentrée au complet dans un ordre parfait.

ORDRE N°19 DU 6ème GROUPE DE CHASSEURS DU 2 JANVIER 1918

La compagnie de mitrailleuses du 30ème Bataillon de Chasseurs, sous les ordres du capitaine DOLIGEZ, chef aussi remarquable par sa bravoure et son énergie que par son expérience professionnelle, a contribué au succès du 30 décembre 1917. A, le lendemain, abattu un premier avion ennemi et atteint un deuxième qui, après une chute en feuille morte de 200 mètres, a regagné péniblement ses lignes.

ORDRE DU 6ème GROUPE DE CHASSEURS N° 35, DU 7 AOUT 1918

Les brancardiers du 30ème Bataillon de Chasseurs :
Depuis le début de la campagne, ont montré dans de nombreux et durs combats un dévouement et un mépris du danger admirables : dans les attaques du 18 au 24 juillet 1918, ont fait des prodiges pour assurer l'évacuation de nombreux blessés, ont réussi malgré de grandes difficultés et des dangers constants.
AU COURS DE LA GUERRE 1914 - 1918,

 41 Officiers, dont 2 Chefs de Corps,
 73 Sous-Officiers,
 986 Caporaux et Chasseurs
du 30ème Bataillon de Chasseurs Alpins sont tombés héroïquement pour sauver le Patrimoine sacré de notre Pays.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Félicitations et citations obtenues par le 30ème Bataillon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anniversaires, fêtes et félicitations
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Citations de personnes célèbres sur la Liberté.
» Citations de Coluche
» Citations de personnes extérieures [2]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'HISTORIQUE DU 30ème BATAILLON DE CHASSEURS :: DEUXIEME CHAPITRE - 1914 - 1919 - :: FELICITATIONS ET CITATIONS OBTENUES PAR LE 30ème BATAILLON-
Sauter vers: