AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  CONTACTCONTACT  
Ce forum va reprendre vie à partir d'avril 2016. J'ai quelques trésors à mettre en ligne !!. les vôtres seraient aussi les bienvenus !!

Partagez | 
 

 Limoges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christian CALET
*** Fondateur ***
avatar

Messages : 68
Age : 66
Localisation : I.D.F
Date d'inscription : 20/11/2008

MessageSujet: Limoges   Jeu 8 Jan 2009 - 22:26

LIMOGES

La 3ème Division Blindée est dissoute le 15 Avril 1946. Le Bataillon rejoint LIMOGES où, le 27 Avril, il s'installe au quartier MARCEAU

cpa perso Il

fait partie du Groupement Blindé n° 1 de la 1ère Division Blindée. Pendant cinq ans le Bataillon va perfectionner son entraînement, briller dans les compétitions, participer aux fêtes locales, faire admirer, aimer les Chasseurs.

pruth colonel

Limoges 1946, le lieutenant-colonel PRUTH présente le Bataillon au Général LEHR.

Mais nombreux sont ceux qui vont reprendre le combat en Indochine après le Lieutenant Jean BIRÉ (E ?), le premier volontaire du Bataillon parti en avril 1947. Jusqu'en 1954 le Bataillon perdra incessamment des officiers, des sous-officiers, des Chasseurs appelés ou volontaires pour servir en Extrême-Orient. Ils y affirmeront dans des conditions très dures leur bravoure et leur endurance et nombreux aussi seront ceux qui donneront leur vie.
L'instruction menée activement en garnison est souvent complétée par des séjours au camp de MAGNAC-LAVAL, au camp de SOUGE dans la Gironde

souges

et au camp de LA BRACONNE (où le 2 septembre 1947 un accident de tir cause la mort d'un Chasseur).

la braconne

En Janvier 1948 les manœuvres ont lieu dans la région de MONTBRON et au mois d'août au camp de LA COURTINE avec l'École Spéciale Militaire Interarmes. Le Bataillon retourne à LA COURTINE en août 1951, sa D.C.A. s'entraîne à BISCAROSSE et c'est à LIBOURNE qu'ont lieu les manœuvres du mois de Septembre 1951.
Les équipes de tir du 30ème sont classées les premières de la 4ème Région en mai 1951 et l'équipe sportive déjà première du G.B. 1 en 1947 est sélectionnée en août 1951 pour le championnat militaire de France en pentathlon.
Le Bataillon fier de ses traditions alpines conservait le béret, l'autorisation officielle en est accordée par le Ministre le 23 juin 1948. L'allure du Bataillon a été remarquée au cours de nombreux défilés ou inspections.
Le 15 décembre 1946 à METZ pour les fêtes du second anniversaire de la libération de la ville, aux congrès annuels des Chasseurs à NANCY en mai 1947 sous la présidence du Général KOENIG, à LINDAU en mai 1948, à RENNES en juin 1949.
Chaque année, le 10 juin, le Bataillon se rend à la cité martyre d'ORADOUR SUR GLANE.

Remise de Légion d’Honneur, Oradour sur Glane, 1946. où?[/b]

Il y défile devant le Président de la République VINCENT AURIOL en 1947. Le 1er août 1948 le Fanion et une délégation du Bataillon sont présents à l'inauguration du monument du Clairon ROLLAND élevé à LACALM dans l'AVEYRON.

[b]cpa perso


En mars 1949, le Général CURNIER, inspecteur de l'Infanterie adresse ses félicitations au 30ème pour les démonstrations de tir et les exercices présentés.
Le 14 juillet 1951 c'est à BORDEAUX que défile brillamment le Bataillon, après ses manœuvres en Gironde.
Le Commandement fait appel au 30ème en de nombreuses occasions parmi lesquelles on peut citer les grèves de 1948. Le Bataillon fut transporté à EVREUX puis dans le Nord à BETHUNE et BRUAY en ARTOIS. La fanfare y donna des concerts, le Bataillon y fait voir sa belle allure et l'ordre fut assuré sans autres interventions. En juin 1949, ce fut contre le feu, lors des grands incendies de la forêt des LANDES. Dans la même lutte, le 33ème Régiment d'artillerie perdit 25 canonniers mais le 30ème n'eut heureusement aucune perte.
Les Chefs de Corps qui se sont succédés au Commandement du Bataillon à LIMOGES ont été, après le Commandant DOR, le Lieutenant-colonel BEAUREPERE du 5 juin 1946 au 21 mai 1947 puis le Chef de Bataillon PUTZ jusqu'au 25 Octobre 1948, le Lieutenant-colonel PETIT jusqu'au 27 septembre 1951, enfin le Lieutenant-Colonel DUDOGNON.
Des relations très cordiales étaient établies avec les habitants partout où séjournait le Bataillon ; notamment avec les amicales d'Anciens Chasseurs ; la SIDI BRAHIM du Limousin, celle du Poitou et celle du Périgord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Limoges
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création du fonds Ellen Constans (Limoges)
» CARTES POSTALES DE LIMOGES
» Festival Limoges
» foire expo de Limoges
» Avis de marché - Limoges - Peintures et textile - rectificatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'HISTORIQUE DU 30ème BATAILLON DE CHASSEURS :: SIXIÈME CHAPITRE :: LIMOGES-
Sauter vers: